Avertir le modérateur

08/01/2009

Impardonnable !

 

J’ai commis un acte impardonnable pour tout patron digne de faire parti du CAC40. Un fait qui débouche inexorablement vers un licenciement pour faute grave sans indemnité ni préavis.

La porte je vous dis, du vent et du balai. La faute professionnelle inexcusable, vraiment !

Je suis enceinte !

 

J’ai du faire 3 tests tellement je n’y croyais pas !

Pourquoi dans certaines entreprises, l’annonce de la grossesse à l’employeur est une véritable angoisse et une épreuve redoutée par beaucoup de futures mamans ?

Comme des gamines toutes honteuses, on dirait qu’on va voir le curé pour se confesser de toutes les conneries qu’on a pu faire dans le mois.

 

Un jour où je ne dormais pas dans mon train de 7h34, je lus un article dans Famili : « Apprenez à vous ménager au travail et faites valoir vos droits ». Voici les conseils de cette chroniqueuse. Non mais toi qui écris cette rubrique tu ne travailles pas en entreprise ce n’est pas possible, y’a un truc qui cloche !

Lorsqu’on lit sur n’importe quel site internet, dans les journaux ou magazines sur la grossesse, il y a forcément des rubriques comme « grossesse, quelle protection ? » ou encore « grossesse, vos droits » ça rassure ! A croire qu’être enceinte est un état à risque professionnellement.

 

Il faut dire qu’en matière d’annonces on a nos perles et vu les réactions des chefs de service, je comprends mieux les insomnies de mes collègues futures mamans.

Comme si en étant enceinte on leur faisait un enfant dans le dos !!!

 

Ma collègue de la compta est allée voir son chef effrayée par sa réaction qui lui rétorqua alors : « Je me disais bien que votre poitrine avait doublé de volume ! »

Incontestablement, on a un DAF très attentif à l’évolution de ses employé(e)s.

Deux mois plus tard c’était le service commercial qui était contaminé mais l’assistante avait décidé de ne rien dire à son directeur puis que la loi ne l’obligeait pas à l’annoncer disait elle. Elle a  laissé son ventre s’arrondir jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus nier l’évidence.

Pour ma part, je n’ai pas eu à flipper puisque les coups de fatigue quotidiens moi qui suis si speed ont mis la puce à l’oreille de mes collègues. Mais je pense que ce qui m’a trahi fut le fait que j’avais arrêté de boire du café.

 

Bon fallait quand même l’annoncer à la patronne (elle a 3 enfants mais ménopausée, une 68arde revancharde et ne croyez pas qu’elle sera + compréhensive). Alors j’y suis allée toute gaie, naturelle et joyeuse (j’avais avalé un tout petit café, histoire de me motiver).

« Dites donc vous êtes en pleine forme, vous avez décroché le contrat l’Oréal ? » me dit elle.

Non mieux que ça j’attends un bébé !

Ma mère m’a conseillé de dire que ma grossesse ne changerait rien, à mes habitudes ni à mon professionnalisme mais là pour le coup vu mon état physique je ne pouvais pas risquer un mensonge pareil.

 

Hey patronne, ça t’écorcherait la gueule de dire : "Félicitations, je suis contente pour vous !" 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu